Ici, votre publicité

Temps de lecture : 2 minutes

Quelques paragraphes en approche…

C’est une législation unique en France qui a notamment pour rôle de protéger et d’aider à vivre le cinéma français. Et cette année, nouvelles règles.

Depuis le 24 janvier 2022, la diffusion des films en streaming ou (s)VOD après leur sortie en salles est rapprochée en délai en fonction du montant financier investi dans le cinéma français. Pour vous simplifier la chose, plus le budget alloué par la plateforme est élevé, plus la diffusion des films après sortie cinéma peut se faire tôt.

Canal Plus (Canal+) : avant c’était 8 mois, c’est désormais 6 mois après sortie en salles.

Netflix : droit de diffuser les films 15 mois après leur sortie en salles à condition d’investir davantage dans le cinéma français.

Amazon (Prime Video) et Disney Plus (Disney+) : 17 mois après sortie en salles.

Les chaînes de télévision gratuites : après 22 mois pour diffuser les films tandis que ceux ci sont provisoirement enlevés des catalogues des plates formes de streaming pendant 36 mois.

Cela explique pourquoi vous ne trouvez pas tout de suite certains films sur ces catalogues comme les derniers blockbusters sortis au cinéma tels que les Marvel Black Widow, Shang-Chi, Eternals ou encore Spider-Man No Way Home.

Cela dit, il peut se mettre en place des accords pour faire potentiellement varier les intervalles de dates.

Il faut savoir que les services de streaming doivent prêter aux chaînes de télévision des films dont le coût de production a été supérieur à 25 Millions d’euros.

Même si elles ont obligation de respecter ces changements, les entreprises Amazon et Disney n’approuvent pas le délai ni l’obligation des 25 Millions d’euros de budget et n’ont donc pas signé l’accord.

Il se peut donc qu’en 2023 soient faites de nouvelles négociations.

Source : Ecran Large sur Youtube, Wikipédia

Réagissez en anonyme : un clic suffit :

Loading spinner